le site de l'école Ampère

http://ecoles.ac-rouen.fr/ampere/

Musée : écriture égyptienne (CP-CE2 A. Paris)

Cette dernière semaine avant les vacances, les élèves de CE2 sont retournés au musée des Antiquités. Ils ont découvert l’écriture égyptienne faite de pictogrammes (dessins). Les égyptiens écrivaient pour leurs dieux avec cette écriture qu’ils appelaient eux même medou-netjer  (« parole divine »). Ce sont les Grecs qui l’ont dénommée hiéroglyphes (= écritures sacrées).

Patricia nous a expliqué la difficulté de déchiffrer cette écriture qui tantôt donne le sens du dessin et tantôt donne un son (signe déterminatif ajouté à côté du pictogramme). Elle nous a montré également que la lecture pouvait se faire verticalement de haut en bas ou de bas en haut mais aussi horizontalement de gauche à droite ou de droite à gauche….. Bien compliqué... Mais quand nous avons un cartouche, on se repère plus facilement grâce au nœud du sac (forcément à la fin du mot ou de la phrase).

C’est grâce à un Français nommé Jean-François Champollion que le mystère de cette écriture fut levé au début du XIXe siècle. Autant dire que beaucoup se sont « arrachés les cheveux » avant lui pour tenter d’y parvenir !


Champollion.jpg




Avant de passer à l’atelier écriture de leur prénom, les enfants ont pu découvrir les vestiges authentiques d’une momie ainsi que le sarcophage d’une femme de haut rang social.

Les scribes égyptiens se tenaient généralement assis en tailleur pour écrire. Ils tenaient le papyrus qu’ils déroulaient sur leur avant-bras et utilisaient un roseau taillé dont ils mâchaient la pointe avant de la frotter sur de l’encre sèche (noire à partir de cendres et rouge à base de terre).

Venez voir les photos de cette matinée… ici