Le paysan qui rêvait de bateaux

Jens rassmus / Gründ

 

 Le thème fantastique : le rêve qui devient réalité

Le récit Une critique personnelle
Des éléments fantastiques Mise en réseau
D'autres thèmes Bas de page
 
Le récit :
Corentin est un paysan. Il a une vache, Africa. Une nuit il rêve d’un bateau orange et de navigation. A son réveil un petit bateau orange est matérialisé dans sa chambre. Chaque nuit Corentin rêve de bateau et chaque matin le bateau sorti de ces rêves se trouve dans sa chambre. Les bateaux sont de plus en plus grands… jusqu’à ce que les bateaux apparaissent dans les champs tellement leur taille est importante. Corentin décide d’aller à la ville avec son premier bateau pour se faire soigner, sa vache l’accompagne. Les médecins ne croient pas à la maladie des rêves mais l’apparition d’un immense navire dans la chambre d’hôpital les fait changer d’avis. Corentin se sauve, lui et sa vache décide d’aller voir la mer. Arrivé à la mer, Corentin ne rêve plus de bateau. De plus tous les bateaux dont il a rêvé ont disparu. Corentin sait maintenant qu’il ne veut plus être paysan, il suit à nouveau les conseils de sa vache, vend sa ferme et achète un bateau pour prendre le large. Apparaît en ville une mystérieuse maladie des rêves…
Haut de page

Des éléments fantastiques :

  • Date : « Une nuit… »
  • Interrogation du héros : « Comment a-t-il pu arriver ici ? »
  • Etonnement du héros : stupéfait / Corentin n’en crut pas ses yeux
  • Mais le narrateur est omniscient, le déroulement du récit se passe dans une ambiance attentiste sans effroi.
  • La représentation de Corentin au niveau de l’image montre également un personnage étonné mais paisible sauf lorsqu’il se sauve de l’hôpital.
  • Entre le merveilleux et le fantastique
Haut de page

D'autres thèmes :

  • La symbolique des rêves / Comment situer le rêve
  • La solitude
  • Le désir de changer de vie / L’envie du large / rêver sa vie ou vivre ses rêves
  • Métiers de la terre / métiers de la mer
Haut de page

Une critique personnelle :

Un très bel album

  • Un grand format en lien avec les grands rêves du personnage principal
  • Une lecture d’images très pertinentes (notion d’ouverture / fermeture, de champs/hors champs, travail sur les couleurs…)
  • Complémentarité entre le texte et l’image, jamais d’opposition, juste des informations complémentaires ou supplémentaires

Peu de difficulté par rapport à la compréhension du récit. L’image omniprésente soutient toujours le texte. Des dialogues en style direct. Utilisation de nombreuses propositions relatives introduites et de nombreux connecteurs.
Un livre qui semble simple au premier abord et qui est une métaphore sur la liberté, sur la recherche du meilleur pour assumer sa vie

Haut de page

Mise en réseau :

  • Une figue de rêve / Chris Van Allsburg (par rapport au thème du rêve)
Haut de page

Télécharger en PdF