Nous sommes le Lundi 20 Novembre à 20:00
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Présentation de l'école
+ L'école
+ Le coin des parents
+ Les intervenants
Ecrivains et artistes
+ Année 2005/2006
+ Année 2006/2007
 -  Année 2007/2008
+ Année 2008/2007
+ Année 2008/2009
+ Année 2009/2010
+ Année 2010/2011
+ Année 2011/2012
+ Année 2012/2013
+ Année 2013/2014
+ Année 2014/2015
+ Année 2015/2016
+ Année 2016/2017
+ Année 2017/2018
Année 2007/2008 - Le Port du Havre

Le 11 janvier, la classe de CE2 de Madame Lequesne-Roberge et la classe de CM1/CM2 ont visité le port du Havre. Voici leur compte-rendu.

La porte Océane est un accès ouvert entre le port du Havre et la ville. Les deux immeubles sur la photo représentent cet axe de passage (porte) entre la mer (océan) et la ville (d’où le nom de « porte océane »). Ils ont fait partie du plan de reconstruction du Havre, selon Auguste Perret.

On se situe sur la plage du Havre à l'entrée de la digue Nord. On a vu la drague en train de travailler. La drague est un bateau qui sert à enlever tout le sable et d'autres matériaux dans la mer pour que les bateaux puissent naviguer dans le chenal. Elle travaille toute la journée 24 H sur 24. Elle nettoie avec un crapaud (sorte de grue) ou un aspirateur. La drague va se décharger au large d'Octeville.

Le port de plaisance est un port de petits bateaux qui appartiennent à des particuliers qui naviguent pour le plaisir. Le port se trouve en face de l'office de tourisme. Les bateaux sont accrochés à des anneaux. Le port de plaisance du Havre peut recevoir plus de mille bateaux. Derrière les mâts, nous voyons un poteau de signalisation et la balise de la digue sud.

Ces bateaux sont là pour être réparés. Ils tiennent sur des cales. Ils sont à côté du port de plaisance ainsi ils n'ont pas besoin d'aller loin pour la réparation. Ce sont des bateaux de pêche et de plaisir.

Nous sommes sur la digue nord. Ce panneau nous montre toutes les sortes de bateaux qui peuvent venir dans le port du Havre. Le trafic de marchandises se divise en 2 catégories : les marchandises en vrac et les marchandises diverses. La marchandise en vrac est transportée à même la cale du bateau comme les céréales, le charbon ... Les bateaux qui transportent de la marchandise en vrac sont les pétroliers, les vraquiers, les minéraliers ... La marchandise diverse est très souvent transportée dans des conteneurs. Les bateaux qui transportent de la marchandise diverse sont les porte-conteneurs, les cargos ... On trouve d'autres types de bateaux comme les car-ferry qui transportent des passagers et leurs véhicules sur des lignes régulières, des paquebots qui emmènent les passagers en croisière, les remorqueurs qui aident d'autres bateaux à manoeuvrer, les bateaux de pêche ...


Dans les cuves à pétrole, il y a des produits chimiques et pétroliers. Des produits dangereux peuvent polluer la planète. Il y a aussi des bacs ouverts ou fermés. Les nombreux bacs à pétrole permettent le stockage de l'or noir avant son envoi vers les raffineries. Ils s'étendent tout le long de la digue sud. Les pétroliers accostent aux appontements disposés en épis le long de la digue.

Les remorqueurs servent à remorquer tous types de bateaux qui entrent ou sortent du port. Ils les tirent ou les poussent pour les aider à manoeuvrer. Les remorqueurs viennent en aide aux bateaux qui en font la demande. Il y a deux sociétés de remorquage : une française et une hollandaise. Ce remorqueur est hollandais. Les remorqueurs français sont appelés « les Abeilles ».

François 1er en 1517 a construit le port du Havre : à la fois, comme port militaire et comme port de commerce. Afin de protéger ce port, il a été construit des murailles autour des bassins. Le plus ancien est le bassin du Roy où trône la statue de François 1er avec le plan du Havre représenté sur son socle. C'est Bellarmato qui a aménagé le plan du Havre en 1541. Au début du 16e siècle, c'était un terrain marécageux. Pourtant, c'était le lieu le plus propre du pays de Caux.

Au premier plan, on voit le port de pêche. Sur le quai, il y a des filets. Ce jour là, il y avait plein de bateaux dans le port parce qu'il y avait une tempête avec de la pluie et du vent. Juste derrière les bateaux de pêche, on voit un Car-ferry. Le Car-ferry est un bateau de voyage qui transporte des passagers et des voitures.

Les pêcheurs vendent leurs poissons au retour de la pêche dans une sorte de petit marché couvert appelé « le petit port ». Ce marché est réservé aux particuliers. Les professionnels comme les restaurateurs, les poissonniers ... achètent le poisson « à la criée ».

Voici la cloche des dockers. Autrefois, c'était le point de départ des dockers. Cette cloche sonnait jusqu'à 14 fois par jour pour embaucher de la main d'oeuvre. Sur le port, le travail étant abondant, elle résonnait sur les quais et les dockers affluaient vers elle. Elle %st rEstèe un symbole fort de la vie portuaire.

Il exite 2 moyens pour réparer les bateaux : soit le dock flottant soit le radoub.

Voici le dock flottant. Les parois sont remplies d'air, ainsi le dock flottant flotte. Quand un bateau doit être réparé, l'eau monte dans les parois et la plate-forme descend, « elle coule ». Le bateau peut ainsi se mettre dedans. Une fois le bateau installé, l'eau dans les parois s'évacue laissant la place à l'air. La plate-forme remonte au fur et à mesure que les parois se remplissent d'air. Le bateau sort de l'eau petit à petit et une fois toute l'eau évacuée, il peut être réparé.


Le radoub ressemble à un bassin. On ouvre des portes pour que le bateau puisse entrer. Quand le bateau est dedans, on referme les portes et on ouvre les vannes pour vider l'eau du bassin. Le bateau est alors placé sur des cales. Cela s'appelle une cale sèche.

Les portiques servent à porter les conteneurs, des quais aux navires ou des navires aux quais. Ils dépendent du port Autonome du Havre. Ils travaillent jour et nuit. Les portiques déchargent ou chargent les bateaux qui attendent le long du quai. Le port du Havre s'est doté de terminaux à conteneurs situés de part et d'autre de l'écluse François1er. Les portiques peuvent recevoir plusieurs navires en même temps. Le conteneur est un outil pratique ; il utilise les voies maritimes, terrestres (rails, routes) ou fluviales.


Le port du Havre est constitué de deux sortes de bassins : les bassins de marée (où le niveau de l'eau varie en fonction des marées) et les bassins à flot (à niveau constant). L'eau des bassins de marée n'est pas à la même hauteur que celle des bassins à flot. Pour que les bateaux puissent passer d'un bassin à l'autre, ils doivent emprunter une écluse. L'écluse François 1er est donc un sas. Les portes du sas sont munies de vannes. Les portes s'ouvrent d'un côté pour que le bateau puisse entrer. Les portes se referment et grâce aux vannes, l'eau du sas arrive au même niveau que celui du bassin dans lequel le navire doit aller. Les portes peuvent alors s'ouvrir et le navire quitter l'écluse. On a vu un bateau qui transportait des voitures : un roulier. Il manoeuvrait pour sortir de l'écluse. Les marins nous ont dit au revoir car ils prenaient la mer.


Date de création : 21/01/2008 @ 21:03
Dernière modification : 07/07/2009 @ 09:02
Catégorie : Année 2007/2008
Auteur : Equipe Pédagogique
Page lue 8193 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page