Retour à la page d'accueil


 

Les élèves médiateurs

 

L’équipe enseignante a souhaité améliorer le climat quotidien de l’école. Ainsi, pour calmer les insultes, bagarres, injures et autres situations désagréables, nous avons décidé cette année de mener un travail avec les élèves autour de la citoyenneté et des règles de vie en société.

 

 Pour cela, les délégués de toutes les classes ont élaboré collectivement un règlement de la cour de récréation. Ces règles ont alors été présentées à tous les élèves et aux parents présents sous différentes formes (totem, roman photo, chanson, poésie, etc...).

 

 Ensuite, des enfants volontaires, élus par l’ensemble des élèves pour une période de 6 à 7 semaines, vont endosser le T-shirt de médiateur pendant les récréations du matin et de l’après-midi. Leurs rôles consistent à créer le dialogue pour tenter de régler les conflits. Cela ne les empêche pas de jouer avec leurs camarades tout en restant disponible.

 

 La surveillance générale de la cour de récréation reste bien entendu de la responsabilité des maîtres.

 

 


 

Déroulement d’une période de 6 à 7 semaines (soit entre deux petites vacances scolaires) :

 

1ère semaine

 

→  Appel à candidatures dans les classes (exceptées les CP).

→  Rédaction des professions de foi des candidats.

→  Élections puis dépouillement (bureau de vote tenu par quelques élèves).

→  Proclamation des résultats :

      - 4 titulaires et 4 suppléants pour la récréation des grands,

      - 4 titulaires et 4 suppléants pour la récréation des petits.

→  Formation des médiateurs.

 

2ème semaine

→  Prise de fonction des médiateurs.

 

3ème semaine

→  Bilan intermédiaire avec les médiateurs.

 

Dernière semaine

→  Bilan final avec les médiateurs dans un premier temps,

→  Bilan avec toute l’école (élèves et adultes) dans un deuxième temps.

 

Pour mener à bien ce projet, nous avons sollicité la participation des éducateurs du CAPS (Comité d'Action et de Prévention Sociale).

 


Que pensez-vous des médiateurs ?

Sept mois après le démarrage de ce projet, nous avons voulu connaître l’opinion des élèves. Pour cela, une équipe de reporters de CM2 (Kévin, Julien, Mélody, Emina, Stéphanie, Cassandra, Laurent, Marina et Anaïs), accompagné par les éducateurs du CAPS, a élaboré un petit questionnaire. Ils ont ensuite interviewé 46 élèves représentant toutes les classes. Voici le résultat de leur enquête :

1) Connaissez-vous les médiateurs ?

Presque tout le monde connaît les médiateurs.

Les enfants qui ne connaissent pas les médiateurs, c’est parce qu’ils n’ont pas compris la question. Ils ont cru que l’on demandait le nom des médiateurs.

2) Pensez-vous qu’il y a des médiateurs dans les autres écoles ?

Beaucoup d’élèves pensent qu’il n’y a pas de médiateurs dans les autres écoles.

On pourrait aller voir dans les autres écoles pour voir si ça se passe bien.

3) Est-il nécessaire qu’il y ait des médiateurs dans l’école ?

Seuls quelques grands pensent qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des médiateurs dans l’école.

4) Pourquoi d’après vous faut-il des suppléants ?

Il faut des suppléants pour remplacer les médiateurs absents. S’il y a plusieurs médiateurs absents, alors là ça peut être une catastrophe.

5) Y a t’il moins de bagarres et de problèmes depuis qu’il y a des médiateurs ?

Il y a moins de bagarre depuis qu’il y a des médiateurs mais il y a encore des problèmes et des disputes dans la cours. 

6) Faudrait-il des médiateurs pendant le temps de la cantine ?

La moitié des grands ont répondu : non, ce n’est pas nécessaire.

Les petits ont répondu : oui, c’est nécessaire.

 7 ) D’après vous est-ce que les médiateurs effectuent leur rôle correctement ?

Beaucoup d’élèves pensent que les médiateurs pourraient mieux effectuer leur rôle.

Les adultes de l’école et quelques parents ont également été interviewés par nos reporters. Voici quelques éléments de leurs réponses :

Eux aussi pensent qu’il n’y a pas de médiateurs dans les autres écoles.

Ils estiment tous que les médiateurs facilitent la vie de l’école car ils ont permis de diminuer le nombre de bagarres et de problèmes. Ils sont d’ailleurs globalement favorables à la mise en place de médiateurs pendant le temps de la cantine.

Comme les élèves, les adultes estiment que le rôle des médiateurs pourrait encore être améliorer.

Nous constatons que ce projet fait doucement évoluer les comportements et les habitudes de chacun. Le climat de l’école s’améliore petit à petit.

A suivre…


Retour à la page d'accueil